LTAD – Lëtzebuerg lieft Sport

Le concept LTAD – Lëtzebuerg lieft Sport s'appuie sur le Concept intégré pour le sport au Grand-Duché de Luxembourg élaboré par le Comité Olympique et Sportif Luxembourgeois (COSL) et fournit des orientations importantes. L'objectif global est de continuer à enrichir le monde du sport et de l’activité physique avec des offres de haute qualité qui s’adressent à l'ensemble de la population. Pour atteindre cet objectif, il faut des entraîneurs et des acteurs compétents (Good People) qui peuvent mettre en œuvre ou accompagner les offres sportives avec des programmes cohérents (Good Programs) dans un environnement adapté (Good Places).

LTAD est l'acronyme du terme « Long-Term Athlete Development » (développement à long terme de l’athlète), un concept développé au Canada, qui illustre les différentes phases d’une vie active sur le plan physique et met l’accent sur le développement global des athlètes et des personnes actives. Le concept englobe donc toutes les facettes du sport et de l’activité physique.

Afin d'exploiter pleinement les forces du concept LTAD – Lëtzebuerg lieft Sport, ce dernier doit être adapté à l'environnement sportif luxembourgeois et tenir compte des spécificités de nos fédérations sportives et de leurs disciplines. Les cinq partenaires, à savoir le Ministère des Sports, l'ENEPS, le COSL, le Sportlycée et le LIHPS, ont entrepris cette tâche complexe dans le cadre d'un processus intensif et avec le concept-cadre LTAD, ils ont défini une stratégie commune pour la politique sportive, les fédérations, les entraîneurs, les sportifs et leur environnement. Les termes, les lignes directrices, les objectifs fondamentaux et les points communs aux différents sports ont été uniformisés et rendus compréhensibles pour tous les acteurs.

L’aspect le plus remarquable du concept, raison pour laquelle il est prévu d’ancrer de façon durable au Luxembourg ce modèle prenant en compte les différentes phases, est que chaque individu, indépendamment de son niveau sportif, son âge et son domaine d'activité, peut se retrouver dans ce modèle. Les différents objectifs correspondant à chaque phase reposent sur la littératie physique, qui permet de développer des performances sportives et de participer à des activités physiques et sportives parallèlement à l’adoption et au maintien d’un mode de vie actif pendant toutes les étapes de la vie. Idéalement, la formation motrice de base commence donc dès le plus jeune âge et continue à se développer de façon continue par la suite. La littératie physique garde donc toute son importance à toutes les étapes de la vie et à tous les âges.

Vingt-deux facteurs-clés ont été identifiés et divisés en trois catégories, à savoir les facteurs personnels, les facteurs organisationnels et les facteurs systémiques afin de mieux refléter la complexité du développement à long terme dans le sport.

Les sports étant très diversifiés, différents aspects déterminent les performances pour chaque discipline. C’est pour cette raison que les concepts LTAD respectifs des fédérations sportives doivent être revus et adaptés en fonction du profil d’exigences. Selon l’âge, les motivations et les facettes, d’autres institutions et acteurs sont abordés parallèlement au mouvement sportif formel pour ce qui concerne l’éducation physique et la promotion de l’activité physique. Sont ici visées les structures d'éducation non formelle telles que les crèches et les foyers scolaires ainsi que les communes, les autres employeurs dans le monde du sport et de l'activité physique, les écoles, les entreprises et, enfin et surtout, les familles. Tous jouent un rôle primordial dans la mise en œuvre du concept LTAD – Lëtzebuerg lieft Sport.

Télécharger l'application

LTAD Concept - cadre 

LTAD Concept - cadre

Partenaires

Dernière modification le